La gestion mentale

La gestion mentale en quelques mots...

La gestion mentale décrit de manière très précise les divers mécanismes et fonctionnements mentaux qui entrent en jeu de manière consciente dans tout apprentissage, qu’il soit concret ou abstrait.

L’analyse des habitudes mentales de très nombreux sujets a permis à Antoine de La Garanderie, l’initiateur de la gestion mentale, de répertorier une grande diversité de fonctionnements cognitifs. Il a en outre explicité les processus mentaux qu’il convient de mettre en place pour effectuer ce qu’il appelle les « gestes » mentaux essentiels, à savoir : faire attention, mémoriser, comprendre, réfléchir et imaginer. Tous ces actes mentaux peuvent être enseignés au même titre que n’importe quelle matière

L’accompagnement en gestion mentale a pour but de rendre l’étudiant conscient de ses propres mécanismes mentaux puis de l’aider à les compléter afin d’améliorer ses capacités d’attention, de mémorisation, de compréhension, de réflexion et d’imagination.

La gestion mentale est un outil très performant qui vient s’ajouter à d’autres outils mais qui ne remplace ou n’exclut aucune autre forme de pédagogie.

Source : http://www.ifbelgique.be

Les domaines d'application

La Gestion Mentale est une méthode pédagogique , collective ou individuelle, qui vise le développement de la personne. Elle peut éventuellement constituer une aide thérapeutique, que ce soit dans l’identification des troubles de l’apprentissage, de leur prise en compte ou de la mise en œuvre de moyens thérapeutiques.

Son application se situe donc à différents niveaux:

Au niveau individuel

  • Mieux connaître son fonctionnement mental.
  • Construire ses propres méthodes de travail dans tous les domaines : manuel, intellectuel, sportif ou artistique, en se sentant acteur.
  • Faciliter la communication interpersonnelle​

Au niveau pédagogique

  • Comprendre et analyser les difficultés d’apprentissage.
  • Aider l’apprenant à élaborer des stratégies mentales efficaces.
  • Donner à l’apprenant un accès plus efficace au savoir par la mise en projet , la différenciation des messages, le temps d’évocation, la description et la pédagogie des cinq gestes mentaux​

Au niveau thérapeutique

  • Reconnaître et valoriser l’identité cognitive du patient
  • Enrichir le diagnostic et autoriser la mise en place de moyens thérapeutiques finement adaptés aux exigences mentales du sujet.

Sur Facebook

Suivez mes actualités sur
ma page Facebook

Sur LinkedIn

Contactez-moi sur
LinkedIn